Association Française de Médecine morpho-Esthétique et anti-âge

Cosmopeel

L’électro-coagulation de la couperose et vaisseaux rouges

0

La technique de coagulation électrique des vaisseaux

Elle consiste à utiliser un courant électrique de haute fréquence pour provoquer une “coagulation” des petits capillaires par la chaleur délivrée. Le courant est appliqué très précisément avec une aiguille fine posée sur la peau et qui s’approche du vaisseau.

Le nombre de séances dépend de l’intensité de la couperose et de la surface à traiter. Environ 3 ou 4 pour des joues et pommettes. Il faut espacer les séances au fil du traitement. Un entretien est a effectuer tous les 2 ans en moyenne.

Contre-indication

Pour les porteurs de pacemaker.

Inconvénients

Cette intervention est légèrement pénible. La douleur est très atténuée par l’application de crème anesthésiante qui doit rester appliquée sous cellophane pendant 1 h avant l’intervention. Généralement de petites croûtelles se produisent et disparaissent en 4 / 5 jours sans laisser de trace : il ne faut pas les irriter mais appliquer une crème cicatrisante.

Il faut absolument éviter le soleil et s’en protéger. C’est un traitement à pratiquer en dehors de l’été.

Conseils d’accompagnement

Atténuer les circonstances qui peuvent en tout temps aggraver la couperose et qui sont propres à chaque individu : froid, intempéries, chaleur, soleil, repas chauds ou épicés, alcool. Des remèdes médicaux peuvent être associés en traitement de fond.

Durée de l’intervention

Elle dure environ 15 minutes.

Prix

De 50 à 90 € la séance.

L’avis de l’AFME.

Cette méthode est efficace et reste un bon traitement de fond de cette affection. Elle peut s’accompagner d’une microsclérose des gros capillaires pour optimiser le résultat.

Aujourd’hui, on emploie volontiers les lasers vasculaires et les lumières pulsées pour traiter la couperose avec de très bons résultats.

Texte visé par l’AFME, mis à jour le 10/10/10.

Partager

À propos de l’auteur

bureau AFME

Laisser un commentaire