Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

La médecine esthétique et le rajeunissement des mains

0

Les mains sont en première ligne au même titre que le visage et le cou, dans le vieillissement visible. Pourtant, elles sont davantage négligées et ce, en dépit des nombreuses solutions efficaces et légères de rajeunissement proposées par la médecine esthétique.

Pourquoi et comment les mains vieillissent

Les mains, travailleuses acharnées, sont dotées sur leur face externe d’une peau particulièrement fine et fragile, très pauvre en glandes sébacées, mal adaptée à leurs besoins.
Un vieillissement, qui comme le reste des organes corporels résulte de deux facteurs principaux :

Des facteurs intrinsèques, liés à l’âge et modifiant inévitablement le patrimoine génétique et hormonal, agissent et ne peuvent être évités.

Ce vieillissement est souvent amplifié et accéléré par des facteurs extrinsèques : le soleil, le vent, le froid, mais aussi des agressions mécaniques qui viennent altérer le film hydrolipidique cutané qui protège l’épiderme et fragiliser la flore la flore microbienne non pathogène indispensable à la protection cutanée : les lavages fréquents surtout à l’eau calcaire avec des produits trop détergents, les travaux ménagers ou les frottements répétés.  Bien d’autres facteurs comme, le tabac, la pollution atmosphérique, les agressions microbiennes (rampes des transports en commun, clavier d’ordinateur, télécommandes etc.) les attaquent quasi quotidiennement et accélèrent leur vieillissement naturel.

Un vieillissement par étapes

Dès la quarantaine, les taches pigmentaires apparaissent qui constellent progressivement toute la face externe et parfois les doigts. Dans le même temps, la peau s’affine, s’assèche et perd sa tonicité.

Passée la cinquantaine, le réseau veineux se fait apparent, les tendons saillants, les muscles interosseux fondent, la graisse sous-cutanée diminue et les reliefs osseux sous-jacents deviennent visibles. C’est le début du processus que l’on nomme « la squelettisation de la main » qui va s’accentuer au fil des ans.

La prévention naturelle existe et nous la recommandons

Pour limiter et ralentir le vieillissement induit par les facteurs extrinsèques, nous préconisons à nos patient(e)s l’application de règles simples, faciles à mettre en œuvre.

  • Toujours appliquer une crème solaire à fort indice même en hiver, surtout chez les personnes à peau claire et éviter les cabines de bronzage
  • Hydrater régulièrement les mains à l’aide d’un soin spécifique riche en agents relipidants et adoucissants, notamment au coucher car la nuit est le moment le plus propice à la régénération cutanée. L’application de la crème de soin visage est recommandée sur le décolleté et les mains, trop souvent négligés dans la routine beauté
  • Porter des gants de protection est indispensable pour éviter tout contact avec l’eau trop chaude ou calcaire, les produits nettoyants corrosifs et autres produits ménagers.  Porter des gants à l’extérieur, surtout par temps froid, venteux ou pluvieux.
  • Se laver les mains avec un savon à pH neutre ou une huile lavante.
  • Limiter l’emploi de gels antibactériens car l’alcool qu’ils renferment dessèche la peau.

La médecine esthétique adaptée au rajeunissement des mains

Le vieillissement des mains n’a pas de sexe et les hommes en sont victimes. Pourtant, même s’ils sont de plus en plus nombreux à consulter, les demandes de rajeunissement concernent essentiellement les femmes. La médecine esthétique est particulièrement bien adaptée à leur prise en charge avec son ensemble d’actes médicaux efficaces, légers, non invasifs et non chirurgicaux qui se pratiquent en ambulatoire au cabinet médical, sans éviction socioprofessionnelle.

Elle permet de rajeunir et d’embellir les mains évitant ainsi un décalage disgracieux entre un visage apparemment jeune et des mains abîmées qui trahissent l’âge.

Les différentes techniques s’emploient en monothérapie ou en association. Le choix du traitement le plus adéquat dépend des habitudes et des préférences de chaque praticien.

Dans le cadre de cet article, nous nous concentrerons sur les actes médicaux que nous pratiquons au sein de notre cabinet médical pour traiter les signes cliniques souvent associés de vieillissement à savoir : les taches brunes sur le dos des mains et des doigts, l’aspect fripé de la peau par amincissement du tissu cutané, l’aspect décharné ou squelettisation des mains et les veines apparentes.

Zoom sur la prise en charge médicale du rajeunissement des mains

Tout commence par une consultation au cours de laquelle le médecin effectue un interrogatoire détaillé suivi d’un examen clinique minutieux afin de s’assurer de l’absence de contre-indications, qui ne seront donc pas détaillées ici. Cette approche permet de proposer à chaque patient une prise en charge appropriée qui prendra en compte le phototype cutané, le nombre de lésions, leur aspect, le stade d’évolution du vieillissement, les effets secondaires possibles, l’expérience clinique du praticien, mais aussi individuels, tels que l’âge du patient, ses préférences, ses attentes (réalistes ou non), le coût du traitement. Au terme de cette consultation, une fiche d’information sur le protocole et un devis sont remis au patient qui donnera par écrit son consentement libre, éclairé dûment signé.

Notre prise en charge comporte 4 étapes, souvent imbriquées, nous les exposerons ci-après de manière successive.

1- Supprimer les taches brunes

...La suite de ce contenu est réservée aux membres de l'AFME.
Pour voir l'article en entier, connectez-vous >

7.7 Notez cet article
  • Note du comité de lecture 7.7
  • Notes Utilisateur (0 Votes) 0
Partager

À propos de l’auteur

Catherine DE GOURSAC

Le docteur Catherine de Goursac est une pionnière de la médecine esthétique qu’elle pratique dans son cabinet parisien. Auteure de nombreuses publications scientifiques en langue française, anglaise et russe, elle présente sa vision prospective, chaque année depuis 25 ans, dans les congrès internationaux de médecine esthétique et Anti-Age, sujets qui la passionnent. Le Docteur Catherine de Goursac a publié de nombreux ouvrages destinés au grand public, notamment : « tu as bonne mine ce matin » aux Editions J lyon, « La médecine anti-âge », « L’esthétique au masculin » aux Editions Ellebore et « Les secrets de la dermonutrition » chez Vuibert. Elle est Membre du conseil d’Administration de l’AFME (Association Française de Médecine Esthétique) et de la FSMEA (Fédération Syndicale des Médecins Esthétiques et Anti-Age).

Laisser un commentaire