Les sénolytiques : le nouveau Graal en médecine anti-âge ?

0

Les sénolytiques se définissent comme toute substance, pharmacologique ou non, pouvant éliminer de façon sélective les cellules sénescentes, ou permettant de réduire les effets délétères liés à l’accumulation de cellules sénescentes. On parle alors de « sénothérapie ».(1)

Les cellules sénescentes

Les cellules sénescentes sont des cellules nécessaires au processus de cicatrisation des tissus en cas d’inflammation. (2)

L’arrêt du cycle cellulaire qui les caractérise entraine des particularités sécrétoires : le SASP (Sécrétome Associé au Syndrome Sénescent : Senescence-Associated Secretory Phenotype) (1)(3)

Ce sécrétome particulier permet leur identification en laboratoire par dosage de p21, p53 ou p16ink4 notamment mais aussi certaines Inter-Leukines  IL6, IL8 ou la béta-Galactosidase. D’autres marqueurs sont en cours de validation (p38MAPK) (2) (4) (5) (6)

L’identification de ces cellules sénescentes a permis d’en préciser leurs caractéristiques :

  • Elles s’opposent à l’apoptose
  • Elles accumulent les lésions sur leur ADN
  • Elles sont insensibles aux facteurs de croissance
  • Elles ont un marquage positif au beta-galactosidase
  • Elles ont changé la structure de leur chromatine
  • Elles ont des mitochondries déficientes, ce qui entraine une modification de leur métabolisme
  • Elles possèdent des marqueurs de surface spécifiques
  • Elles ont souvent des télomères raccourcis

L’accumulation de ces cellules sénescentes donnera donc des tissus et des organes pervertis et est associée à la plupart des pathologies dégénératives chroniques (7)

...La suite de ce contenu est réservée aux membres de l'AFME.
Pour voir l'article en entier, connectez-vous >

Partager

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire