Eau thermale et cosmétologie

0

La cure thermale conserve toujours une place dans le parcours de soin du patient atteint d’affections cutanées. L’industrie cosmétique s’intéresse à ce principe actif naturel que constitue l’eau thermale pour formuler des produits cosmétiques adaptés aux peaux sensibles et à la cicatrisation.

DÉFINITION

L’eau thermale minérale est une eau de source naturelle définie par une directive Européenne du 15 juillet 1980 : « On entend par « eau minérale naturelle » une eau bactériologiquement saine (…) ayant pour origine une nappe ou un gisement souterrain et provenant d’une source exploitée par une ou plusieurs émergences naturelles ou forcées.

L’eau minérale naturelle se distingue de l’eau de boisson :

  • par sa nature, caractérisée par sa teneur en minéraux, oligo-éléments ou autres constituants et, par certains effets ;
  • par sa pureté originelle.

Les eaux thermales sont des eaux minérales naturelles dont les propriétés médicales ont été validées par l’Académie de Médecine. Elles sont classifiées en fonction de leur degré de minéralisation (Tab 1).

Ce contenu est réservé aux membres de l'AFME. Pour voir l'article en entier, connectez-vous >
 

7.0
  • Note du comité de lecture 7
  • Notes Utilisateur (3 Votes) 3.9
Partager

À propos de l’auteur

Jannick THIROUX 

Laisser un commentaire