Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

Lasers et melasma

0

En 1993 au CHU de Nice, dans le Service du Pr Ortonne nous avions utilisé un laser déclenché (510 nm puis 755nm) pour traiter les Mélanoses du service de Dermatologie. Le melasma a bien sûr été traité avec des déconvenues qui ont été retrouvées aussi chez d’autre auteurs. Actuellement les lasers vasculaires sont préférés pour traiter surtout la couperose qui est très souvent associée.

Matériel et Méthodes

Le melasma est une hypermélanose liée aux UV et parfois à un facteur déclenchant qu’est la grossesse (20% des cas) (3) ou la prise d’un contraceptif. Nous pouvons remarquer la présence fréquente d’une érythrose souvent héliodermique.

Récemment le rôle des cellules endothéliales sécrétant l’endothéline 1 a été mis en évidence dans le déclenchement de l’hyperpigmentation (6). Son traitement curatif immédiat n’existe pas encore. Les traitements sont nombreux et variés : le traitement médical de référence est l’application d’hydroquinone sous forme de préparation associée ou non à l’hydrocortisone et à l’acide rétinoïque.

Les récidives fréquentes ont poussé les praticiens à utiliser les peelings et surtout les lasers déclenchés dont l’effet mécanique entraine des hyperpigmentations post inflammatoires (HPI). Ils sont encore utilisés avec des fluences très faibles mais sans trop de succès.

...La suite de ce contenu est réservée aux membres de l'AFME.
Pour voir l'article en entier, connectez-vous >

7.8 Notez cet article
  • Note du comité de lecture 7.8
  • Notes Utilisateur (2 Votes) 7.4
Partager

À propos de l’auteur

Dermatologue. Trésorier de VIGIPIL : Association de recensement des effets indésirables et complications signalés depuis 8 ans. Conseils de prise en charge par les experts Vigipil.

Laisser un commentaire