Des infirmières veulent pouvoir continuer d’injecter du Botox

0

Dès le 1er mai, les infirmières du Québec ne pourront plus utiliser d’ordonnances collectives pour faire des injections de Botox ou de produits de comblement à leurs patients. Alors que certaines infirmières entrepreneures crient à l’injustice, le Collège des médecins affirme plutôt que la décision vise à protéger le public.

voir plus sur lapresse.ca

Ce contenu est réservé aux membres de l'AFME. Pour voir l'article en entier, connectez-vous >
 

Partager

À propos de l’auteur

bureau AFME

Laisser un commentaire