Traitement du double menton avec l’acide désoxycholique (ATX-101)

3

La lipolyse par injection d’acide désoxycholique est une technique ne nécessitant pas d’anesthésie, absolument non invasive, et qui se définit par une injection à-même le tissu adipeux sous cutané concerné, en lieu et place d’une lipoaspiration.

Une dégradation des adipocytes par action biochimique entrainant leur disparition est effectuée par l’ATX-101, dérivé synthétique de l’acide désoxycholique, se suivant d’une rétraction cutanée. L’utilisation d’injections d’ATX-101 pour l’amélioration des lipoméries sous mentonnières modérées à sévères a été délivrée par la FDA (U.S. Food and Drug Administration).

Cette réflexion a pour objectif de faire un état des lieux sur les données de la littérature concernant l’acide désoxycholique (ATX-101).

Les études refine 1 et 2, ont démontré que l’ATX-101 provoquait, en fonction de critères cliniques et morphologiques, des différences significatives sur la lipomérie sous-mentale entre les patients du groupe-test traité et ceux du groupe-test placebo.

Les effets secondaires de la molécule paraissent minimes et provisoires.
Pour rendre possible le traitement du « double-menton » Kythera Pharmaceuticals devrait prochainement obtenir l’AMM pour l’ATX-101, par injection de 2mg (2ml) de produit par cm² dans une limite de 100mg/session à raison de 6 sessions à 4 semaines de distance.

Cette molécule est en passe de modifier radicalement les procédés en chirurgie esthétique.


Ce contenu est réservé aux membres de l'AFME. Pour voir l'article en entier, connectez-vous >
 
7.1 Awesome
  • 7.1
  • Notes Utilisateur (10 Votes) 6.3
Partager

À propos de l’auteur

Barbara Hersant

Dr Barbara Hersant, chirurgien plasticien, praticien hospitalo-universitaire à l'hôpital Henri Mondor (APHP). Mon temps est dédié à la chirurgie, la recherche et l'enseignement. Je suis spécialisée en chirurgie reconstructrice des seins et des organes génitaux et en chirurgie esthétique de la silhouette. Je me consacre également à la recherche clinique pour évaluer les nouvelles techniques dans le domaine de l'induction tissulaire et à la recherche fondamentale dans le domaine des cellules souches mésenchymateuses du tissu adipeux et du plasma riche en plaquettes. Je suis responsable pédagogique sous la direction du Pr Meningaud des diplômes universitaires (DU) de la médecine et chirurgie esthétique et reconstructice des organes génitaux (DUMEG) et du DU des agents physiques appliqués à la médecine esthétique (DUAPME).

3 commentaires

  1. bonjour
    un médecin me propose des injections d’Acide Déoxycolique (Belkyra) pour traiter mes poches sous les yeux. j’ai rendez vous très prochainement. c’est mon dernier espoir car je veux éviter la chirurgie. d’après mes recherches, cette substance n’est utilisée que pour le traitement du double menton. il dit qu’une dizaine de ses patientes en ont bénéficié, et qu’on l’utilise fréquemment en Italie et au Canada mais la loi ne l’autorise pas en France (guerre entre médecins esthétique et chirurgien esthétique) . j’ai l’impression qu’il n’y a pas de recul sur l’association de cette substance sur les poches je ne trouve aucun article a ce sujet , pourtant je n’ai pas d’autre solution et me rassure en me disant que c’est une substance naturelle qui se dissout. quels sont les risques réels? je ne voudrais pas être défigurée? merci pour votre réponse

    • bureau AFME le

      A priori l’agrément FDA serait pour le double menton seulement. Ceci dit des injections de désoxycholate ont déja été proposées dans le traitement des poches sous les yeux et exposées dans un de nos congrès il y a environ 10 ans par une consoeur brésilienne. Des résultats ont été montrés mais la zone est très délicate à traiter et comporte de nombreux dangers.
      Dr JL Morel

Laisser un commentaire