IRFA et cellulite : un couple à découvrir

0

La cellulite représente une des demandes les plus importantes de traitement en médecine esthétique. Ce besoin de transformation du corps, dans un souci de « normalité » nous ramène dans un domaine médical plus étendu, celui du bien-être moral et social, définition de la santé par l’OMS. En tant qu’acteur de la santé, il nous appartient de proposer une réponse fiable, de qualité et de parfaite écoute, sans oublier le maître mot : sécurité.
Les moyens mis à la disposition du corps médical s’enrichissent régulièrement de nouveaux procédés thérapeutiques qu’il nous appartient (et à nous seuls) de valider.
Cette validation passe par des études scientifiques de bon niveau. La demande de traitement dans le microcosme de l’esthétique privilégie aujourd’hui les traitements les moins agressifs, les moins traumatisants, avec le moins d’éviction sociale possible.
Dans cet esprit, il nous a paru intéressant d’observer l’action des IRFA dans le traitement de la cellulite.

Ce contenu est réservé aux membres de l'AFME. Pour voir l'article en entier, connectez-vous >
 

6.4
  • Note du comité de lecture 6.4
  • Notes Utilisateur (0 Votes) 0
Partager

À propos de l’auteur

Jean-Marc CHARDONNEAU

Laisser un commentaire