Mon expérience des ondes acoustiques contre la cellulite

0

Aujourd’hui et après trois années d’expérience, je reste un fervent partisan des ondes acoustiques. La première raison tient dans la physiopathologie de la cellulite. Je ne reviendrai pas sur les raisons biologiques (sexe féminin), génétiques et/ou ethniques, ni sur les erreurs diététiques, cela est connu, non modifiable à part l’alimentation et de peu d’intérêt en ce qui concerne cet article.
La physiopathologie du développement des nodules de cellulite est beaucoup plus intéressante. Nous connaissons tous maintenant ce schéma qui montre l’inexorable « poussée » vers la surface des ces amas d’adipocytes hypertrophiés, gorgés de triglycérides et d’eau étranglés entre les cloisons fibreuses sur leurs côtés et le fascia superficialis en dessous.

La physiopathologie du développement des nodules de cellulite

Finalement cette turgescence des adipocytes va créer les capitons séparés par les cloisons fibreuses qui tirent vers le bas les points du derme ou elles sont fixées.

Les capitons

C’est la fameuse peau d’orange, visible de façon spontanée dans les lipodystrophies anciennes et par pression sur les plus récentes, et parfois même dans les lipodystrophies très localisées de femmes avec un poids normal.

Cette hypertrophie adipocytaire va provoquer au sein des cloisons conjonctives, qui au fil du temps vont perdre leur élasticité, un véritable étranglement des pédicules vasculaires (veinules, artérioles et lymphatiques).
Finalement les « paquets » d’adipocytes vont se comporter comme autant de sacs qui se remplissent et ne peuvent se vider par manque de drainage, les cellules se trouvant cernées par des cloisons de plus en plus rigides avec une microcirculation de plus en plus pauvre. C’est pourquoi les ondes acoustiques prennent toute leur valeur pour permettre le drainage de ces amas graisseux.

LES ONDES ACOUSTIQUES

Ce contenu est réservé aux membres de l'AFME. Pour voir l'article en entier, connectez-vous >
 

6.5
  • Note du comité de lecture 6.5
  • Notes Utilisateur (2 Votes) 5.8
Partager

À propos de l’auteur

Jules Marthan

Laisser un commentaire