Le sens cache de la demande

0

La médecine esthétique et anti âge prend en charge l’individu dans sa globalité aussi bien la correction de disgrâces visibles et mal acceptées que la prévention du vieillissement, l’alimentation, l’hygiène de vie, la micro nutrition etc.

Mais on doit s’interroger sur les conséquences psychiques de cette prise en charge qui est en fait plutôt un accompagnement de la personne pendant une période de sa vie, bouleversée par des éléments extérieurs (divorce, départ des enfants, perte d’emploi, retraite…), des modifications hormonales, la baisse des performances physiques et intellectuelles, pour l’amener vers une acceptation de soi et la reprise de confiance en son avenir.

D’où l’importance de connaître aussi souvent que possible le sens caché de la demande.

A nous praticiens de conjuguer foi en notre art et bienveillance envers nos patients, et l’écoute active de la demande va identifier la façon dont se perçoit la personne ; l’objet de la consultation est en grande partie subjectif et fondé sur une histoire que l’on ne connaît pas. La demande de soins esthétiques n’est jamais anodine, elle peut cacher une souffrance psychologique qui se révèle au cours de la consultation si le climat de confiance s’établit.

Ainsi la personnalisation des soins va tenir compte de ce mal être pour ne pas occulter le problème profond et se laisser prendre au piège de la beauté à tout prix qui conduira à l’insatisfaction chronique.

Ce contenu est réservé aux membres de l'AFME. Pour voir l'article en entier, connectez-vous >
 

7.0
  • Note du comité de lecture 7
  • Notes Utilisateur (3 Votes) 5.5
Partager

À propos de l’auteur

Brigitte FINEL GROS

Laisser un commentaire