Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

Carboxythérapie & visage

4

La carboxythérapie (ou carbothérapie) est une injection sous-cutanée de gaz carbonique co2 médical stérile destinée à améliorer la qualité de la peau et atténuer la cellulite.

»  voir aussi : Carboxythérapie, cellulite et vergetures

Utilisation du gaz carbonique en esthétique

La carboxythérapie (ou carbothérapie) est une injection sous la peau, de co2 médical stérile, à l’aide d’une très fine aiguille. Extrêmement soluble, ce gaz diffuse très facilement dans les tissus cutanés avec des effets favorables .
Ce soin n’est pas nouveau. Les premières injections de gaz carbonique sous la peau ont été réalisées en cure thermale dès 1932, pour traiter l’artérite, les problèmes veineux, et les ulcères variqueux cutanés. Cela est employé encore dans de nombreux centres thermaux européens. Ces dernières années on remarqué que ce gaz améliorait aussi la qualité de la peau des patients et atténuait la cellulite. Il est donc utilisé en médecine esthétique.

Effets du CO2 sur les tissus cutanés

Il améliore et augmente le débit sanguin et apporte une meilleure oxygénation. Cet afflux d’oxygène, lutte contre le vieillissement de la peau, la revitalise et la réhydrate, mais surtout stimule les fibroblastes, qui augmentent leur production de collagène et de fibres élastiques. Collagène et élastine mieux fabriqués et de meilleure qualité améliorent la texture, la souplesse et l’élasticité de la peau.

carboxy_visage_AV carboxy_visage_AP
photos Dr B. Michel
Le gaz carbonique induirait aussi une diminution de la couche graisseuse sous-cutanée (double menton, bajoues, ovale…).

Indications de la carboxythérapie du visage

Relâchement cutané, peau fine et fripée

C’est la plus remarquable indication de la carboxythérapie, qui tient à son pouvoir stimulant sur le derme. De fait dans les peaux très fines, plissées, relâchées, et notamment, le bas du visage (ovale), le cou et le décolleté, le contour des yeux, les cernes sombres, mais aussi le dos des mains. On observe rapidement, dès les premières séances une amélioration de la texture, de la couleur et de l’épaisseur de la peau (liée à celle du derme sous-jacent)

La carbothérapie et la peau en pratique

Il n’y a pas de contre indication à la carboxythérapie, si l’on excepte les femmes enceintes par principe et les sujets hémophiles.
C’est une méthode légère, sans risque. Même injecté dans un vaisseau sanguin le gaz se dissout naturellement dans le sang.
On procède classiquement à 8 à 12 séances (une par semaine au début), et par la suite des séances de rappel tous les 2 à 3 mois pour l’entretien.

Durée de la séance

Il faut environ 20 à 30 minutes par séance.

Prix

Une séance peut varier de 50 à 120 € selon le nombre de zones traitées

L’avis de l’AFME

Cette technique est encore nouvelle en esthétique. Elle connaît un engouement certainement dû au peu de techniques non chirurgicales existantes contre le relâchement de la peau du visage et des empâtement de l’ovale (double menton, bajoues…). Il semble bien qu’il existe des résultats très intéressants notamment au niveau des paupières, du cou et décolleté frippés.
A confirmer avec quelques années de recul mais cette technique a l’avantage de présenter très peu de risques.

Texte visé par l’AFME mis à jour le 01/03/14.

 Trouver un médecin pour ce soin

Partager

À propos de l’auteur

bureau AFME

4 commentaires

  1. BARANES VIC le

    Bonjour,
    Je pratique la carboxythérapie depuis 2007. J’ai été me former à Soa Paulo (Congrés annuel Américano-Hispanique. J’u suis retourné l’année suivante. Convaincu j’ai acheté l’appareil brésilen (le premier mis sur le marché puisqu’ils en sont les inventeurs.
    J’exerçais en Martinique à cette époque et j’ai eu des résultats dépassant mes attentes sur toutes les peaux banches ou de couleur.
    En dehors d une amélioration incontestable des cernes, des vergetures,et de la peau du visage en tra

  2. j’aimerais savoir si la carboxythérapie est indiquée aussi comme alternative douce à la blépharoplastie en cas de paupières supérieures épaisses (je suppose présentant un excès de graisse).
    Je parle bien des paupières supérieures, lorsqu’elle sont bouffies et trop épaisses.
    Merci.

    • bureau AFME
      bureau AFME le

      Tout à fait. Nous avons vu des résultats très intéressants. Cependant, ils sont plus marqués sur l’excès de peau que sur l’excès de graisse (poches sous les yeux)

Laisser un commentaire