La greffe de cheveux (implants ou micro-greffes capillaires)

8

Dans notre société, l’apparence physique possède une place de plus en plus importante, où les cheveux jouent un rôle fondamental. C’est pourquoi chaque année, de nombreuse personnes souffrant d’alopécie décident d’avoir recours à la micro-greffe capillaire. Cette technique médicale esthétique consiste à redistribuer du capital cheveux, d’une zone programmée génétiquement pour ne jamais tomber (la couronne et la nuque), sur une zone dégarnie, le plus souvent frontale.

Dans la suite de cet article, vous trouverez une présentation des techniques de prélèvements pour la microgreffe capillaire, des informations sur le nombre de séances nécessaires, les tarifs constatés, etc.…

Vous souffrez de perte de cheveux et envisagez d’avoir recours à la greffe capillaire ? Pour être mis en relation avec un médecin faisant partie de notre association et vivant dans votre ville ou région, voyez en bas de page le bouton qui vous dirigera vers notre formulaire de mise en relation entre patients et médecins de l’AFME.

Alopécie et perte de cheveux

L’ alopécie est  un terme médical désignant le phénomène de chute de cheveux. Ses formes et ses causes sont diverses mais la micro-greffe est indiquée principalement dans trois formes d’alopécie :

  • Alopécie androgénogénétique, plus communément appelée « calvitie« . Elle se caractérise par la perte partielle et progressive des cheveux. Environ un tiers des hommes présentent une calvitie à l’âge de 30 ans, la moitié vers l’âge de 50 ans et environ 80 % à partir de 70 ans. Les femmes sont moins nombreuses à souffrir ce phénomène . À l’âge de 30 ans, elle touche de 2 % à 5 % des femmes, et près de 40 % à l’âge de 70 ans.
  • Alopécie en plaque, également connue sous le nom de « pelade ». C’est une maladie auto-immune. Elle se reconnaît par la chute complète des cheveux ou des poils sur de petites superficies de peau.
  • Alopécie cicatricielle : c’est une chute de cheveux causée par des lésions cicatricielles définitives (cicatrices) du cuir chevelu. Ces lésions sont souvent le résultat de maladies ou infections de la peau telles que  les lupus, psoriasis, lichen plan, etc… qui détruisent les follicules pileux.

Quel que soit le mode de prélèvement choisi, la technique de la microgreffe reste la même : le médecin devra prélever un greffon sur une zone dite « donneuse », en général au niveau de la couronne hippocratique ( Bas du crâne, nuque). Juste après le prélèvement, les greffons seront implantés dans la zone dégarnie dite « receveuse ».

Les différentes techniques de prélèvement pour la micro-greffe capillaire

Il existe principalement deux grandes techniques de prélèvements :

1-  FUE pour Follicular Unit Extraction ou Prélèvement de greffons unitaires :

punch pour prélever une unité folliculaire de cheveux

Chaque unité est prélevée indépendamment

La FUE est une technique qui consiste à prélever les greffons « un par un » au niveau de la couronne. Le prélèvement est soit manuel, soit semi automatisé à l’aide d’une machine. Chaque greffon sera ensuite greffé au niveau de la zone dégarnie. Cette technique prend une place de plus en plus importante dans la chirurgie esthétique de la calvitie.

Les  avantages :

  • les micro-cicatrices laissées par le prélèvement sont quasi invisibles à l’œil nu même si les cheveux sont très courts
  • pas ou peu de saignements,
  • pas ou très peu de douleurs,
  • pas de dommages sur l’implant capillaire
  • possibilité de retourner au travail sous 6 à 10 jours
  • Résultats naturels grâce au CHOI : instrument d’implantation qui permet de choisir l’orientation, l’angle et la profondeur des greffons implantés.

Mais cette méthode présente également quelques inconvénients :

  • Le nombre limité de greffons prélevés,
  • Non envisageable sur une alopécie avancée
  • Les cheveux greffés seront moins nombreux que pour une séance de FUT
  • Le prélèvement est long
  • Le résultat n’est pas visible immédiatement après la greffe. Les cheveux implantés tombent le plus souvent au bout d’un mois et  la repousse débute au 3e mois

 2- FUT, pour Follicular Unit Transplantation ou transplantation d’unités folliculaire

Cette technique consiste à prélever des greffons folliculaires sous forme de bandelette. La bandelette est prélevée derrière la tête, au niveau de la couronne hippocratique , là où les cheveux ne tombent jamais. Elle sera immédiatement découpée en micros-greffons. Une fois découpés, ces micro-greffons auront le même aspect que ceux prélevés par la  FUE. Ils  pourront ensuite être greffés au niveau des zones dégarnies. La zone de prélèvement sera refermée avec du fil de suture et laissera place à une fine cicatrice linéaire.

cicatrices linéaires de prélèvements de cheveuxCette technique présente plusieurs avantages :

  • Efficace même sur les stades avancés d’alopécie
  • Permet la  greffe de très nombreux cheveux en une seule séance
  • Plus rapide que la méthode de prélèvement unitaire très longue
  • Peut être répétée plusieurs fois (2, 3 voire 4 séances), en fonction de la souplesse du cuir chevelu.

Les inconvénients de cette méthode sont :

  • Cicatrice linéaire sur la zone de prélèvement
  • Douleur post opératoire au niveau du prélèvement, plus ou moins importante
  • Cicatrice visible sur les coupes de cheveux courtes.

Déroulement d’une micro-greffe de cheveux

La séance d’implantation

L’intervention se fait en ambulatoire, sans hospitalisation et le plus souvent, sous anesthésie locale. C’est la première partie du soin, qui se fait par des petites injections dans le cuir chevelu.

Ensuite, vient le temps du prélèvement, selon l’une des méthodes décrites ci-dessus.

Puis, quelle que soit la technique de prélèvement (FUT ou FUE), la méthode de réimplantation reste la même : des petites ouvertures de 2 à 3 mm sont faites dans les régions dégarnies et les greffons de cheveux  y sont insérés un par un.

Vous rentrez le matin et sortez en fin de journée, après une surveillance de quelques heures.

Vidéo du Dr Gobin, membre actid de l’AFME

Durée du soin

L’intervention est longue, elle dure entre 4 et 6 heures pour une séance de FUT et de 6 à 8 heures pour une séance de FUE.

Résultats des greffes capillaires (photo avant/après)

Ce sont les propres cheveux du patient qui sont implantés. Ils poussent en donnant un aspect tout à fait naturel grâce à la technique des micro-greffes comportant un nombre restreint de cheveux. Ces cheveux persistent généralement avec l’âge. Voici un exemple :

chx2chx1
Photos du résultat d’une greffe capillaire avant/après. Collection du Dr Boutboul

crane dégarni : avant et après greffe de cheveux

Photos Dr Poirier

Implants capillaires : prix du soin

Le prix d’une greffe de cheveux peut varier de 1500 à 7000 €.  Le nombre de cheveux implantés, l’état d’avancement de la calvitie, la qualité du cheveu sont des facteurs qui détermineront le prix de l’intervention.

C’est lors de la consultation préparatoire avec votre médecin que ce dernier pourra vous renseigner de façon plus précise sur le tarif de votre greffe. Pour trouver un praticien membre de l’AFME dans votre région, rendez-vous au bas de cet article.

L’avis de l’AFME sur la greffe de cheveux

La greffe de cheveux est une intervention esthétique ambulatoire peu agressive, souple mais minutieuse. Ce traitement est désormais éprouvé et les résultats sont devenus parfaitement naturels avec l’avènement de la technique de la micro-transplantation (1, 2 ou 3 cheveux par greffon).

Notre formulaire pour contacter un médecin dans votre région

Ci-dessous vous trouverez un lien qui vous dirigera sur notre page de mise en relation. Ainsi vous pourrez contacter un médecin membre de l’association AFME vivant dans votre ville (Paris, Lyon, Strasbourg, Lille…) ou région. N’hésitez pas à prendre contact si vous avez une question à poser directement à un médecin ou pour une consultation en vue d’une greffe capillaire.

Trouver un médecin pratiquant ce soin près de chez vous !

Texte visé par l’AFME
mis à jour le 20/03/18.

Partager

À propos de l’auteur

8 commentaires

  1. Merci pour les informations atpropos de la chute des cheveux.je voudrais savoir s’il est possible que ma sœur me donne les cheveux pour les greffé
    Car je une calvitie très étendue
    Merci

    • l’idée est intéressante et aurait déjà été testée par une dermatologue américaine avec son mari. le problèque est éthique : à savoir si cela serait accepté légalement et trouver un praticien qui l’accepte…

  2. La FUE est la méthode s’étant la plus démocratisée au fil des années… et pour cause : moins de complications post-opératoires, pas de cicatrices… Cependant les deux techniques restent tout à fait efficaces.

  3. Les deux techniques ont leurs indications bien précises, bien que la FUE est la méthode la plus utilisée actuellement.

  4. La technique FUE sans cicatrice et maintenant plus pratiquée dans le monde car les suites sont plus simples et les résultats plus naturels.
    Les 2 techniques restent complémentaires.

  5. Petit complément d’info concernant les contraintes et la durée de cicatrisation,
    Vous pouvez compléter l’opération avec la prolongation de prise de Propecia qui vous aidera à réduire la période de cicatrisation

Laisser un commentaire