Vivacy Crème 768

Les « skinboosters » pour revitaliser et tonifier la peau

0

Considérés  aujourd’hui comme la nouvelle solution pour améliorer la qualité de la peau, les skinboosters sont  en réalité apparus dans la médecine esthétique en 2004. Maintenant, ils répondent à la nouvelle tendance : paraître plus jeune mais naturel(le), sans exagération.

Tout comprendre sur les skinboosters

Les skin-boosters qu’est-ce que c’est ?

L’origine de ce mot revient aux laboratoires Galderma° qui avaient lancé un acide hyaluronique très peu réticulé, destiné à réhydrater et revitaliser les peaux fines et atones. Le skinbooster est devenu plus généralement un soin de médecine esthétique qui consiste à injecter, dans le derme moyen, de faibles quantités d’acide hyaluronique peu micronisé. Il permet de nourrir l’ensemble de la peau sans modifier les volumes ni les expressions du visage contrairement aux injections traditionnelles d’acide hyaluronique.

Quelles sont les différences entre les skinboosters, les injections d’acide hyaluronique et la mésothérapie ?

Que le skinbooster soit composé en majorité d’acide hyaluronique est donc un fait mais il en existe d’autres types avec d’autres indications qui varient en fonction des résultats recherchés :

  • L’acide hyaluronique réticulé : utilisé dans les injections d’AH dites classiques. Il est indiqué pour  combler les rides profondes et restaurer des volumes. La réticulation équivaut à la densité et signifie que les molécules sont maillées les unes aux autres. La durée d’action varie de 6 mois à 12 mois voire plus selon les patients et les produits utilisés.
  • L’acide hyaluronique non réticulé : utilisé en mésothérapie (et pour la conception de crèmes hydratantes), il est indiqué pour redonner un coup d’éclat à la peau. Il est souvent combiné avec des complexes vitaminés. La durée d’action immédiate est limitée (entre 24 et 48 heures) mais il a aussi un effet progressif à plus long terme, au fil des séances, grâce à son action de stimulation des fibroblastes (cellules du derme).
  • L’acide hyaluronique légèrement réticulé et micronisé : utilisé dans les skinboosters, il est indiqué pour  une hydratation en profondeur, une amélioration de l’élasticité et de la fermeté de la peau. Les skinsboosters agissent  sans modifier les volumes et les expressions du visage. Grâce aux microparticules, l’acide hyaluronique finement micronisé capte et redistribue l’eau. Les injections des skinboosters se font dans le derme moyen pour une durée d’action allant jusqu’à 6 mois.

Quelles zones peut-on traiter avec les skinboosters ?

L’injection de skinbooster est un soin anti-âge qui permet d’intervenir sur des zones variées, même sensibles :

  • le front
  • les pommettes
  • les rides de la lèvre supérieure
  • défroisser le menton
  • la base du cou
  • le décolleté
  • les rides fines de mains
  • mais également sur des parties telles que les plis du coude, des bras, et du poignet.

Comment se déroule le traitement par skinboosters ?

Le skinbooster est un soin peu, voire non invasif. Le traitement se déroule sans anesthésie. Même si le traitement est considéré comme indolore, il existe des skinboosters mélangés à un anesthésique local, la lidocaïne, assurant ainsi un confort total au patient. Des injections sont pratiquées dans le derme moyen et profond à l’aide d’une aiguille très fine en micro-injections ou grâce à une canule souple, en « nappage » sur l’ensemble de la zone à traiter. Elles auront pour effet de relancer la production d’acide hyaluronique dans l’ organisme. Les injections ne laissent pas de trace ou très peu et permettent donc une reprise d’activité dès la fin de séance.

En général, pour traiter le visage ou le décolleté, il est préconisé : 2 séances de 20 à 30 minutes environ espacées d’un mois et d’une séance d’entretien tous les 6 à 12 mois. Pour les mains, 1 séance une fois par an est généralement suffisante.

Les indications et contre-indications des skinboosters

Le skinbooster est indiqué pour  :

  • les peaux jeunes : il permet de préserver le capital cutané et retarder l’apparition des ridules ou des rides. Il tonifie, embellit et réhydrate la peau
  • les peaux matures : il stimule la peau affaiblie, répare les rides et lisse lisse l’aspect fripé qui nous dérange. Le visage est plus radieux et paraît naturellement plus jeune.

Contre-indications des skin-boosters

  • Les femmes enceintes ou allaitantes,
  • Les patients ayant certains traitements anti-coagulants,
  • Les patients souffrant de lésions cutanées sur la zone de traitement.

Effets secondaires et risques liés aux skinboosters

L’acide hyaluronique n’étant pas allergène, il n’y a pas de risque allergique. Il arrive parfois, après une séance de micro-injections que de légères ecchymoses apparaissent. Elles se maquillent facilement et disparaissent rapidement.

Prix par séance

Les prix varient entre 200 et 400 euros par séance en fonction de la zone à traiter et la quantité de produit utilisée.

L’avis de l’AFME

Souvent présenté par la presse comme une technique révolutionnaire, le traitement par mésothérapie utilisant des skinboosters apporte une hydratation cutanée plus importante que le mésolift simple du visage du fait de la spécificité de l’acide hyaluronique qu’ils contient.

Il faut bien comprendre qu’il ne s’agit pas de combler ou d’enlever des rides avec ce soin mais d’améliorer la peau : tonus, fermeté, hydratation, atténuation des fines ridules…

Certains médecins utilisent la canule pour injecter ces skinboosters. En fait, ce produit doit être injecté dans le derme moyen et non dans l’hypoderme. Or la canule ne peut être introduite dans le derme sans provoquer une dilacération de celui-ci, voire des hématomes, ce qui n’est pas souhaitable. La canule étant le plus souvent introduite dans l’hypoderme, le skinbooster injecté devient inefficace.

Partager

À propos de l’auteur

B.PASQUINI

Responsable des réunions régionales FMC de l'AFME. Formatrice en mésothérapie et actes esthétiques

Laisser un commentaire