Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

Comblement des rides par injection de produits résorbables

0

Pour traiter les rides d’expression, les produits injectés dans la peau sont biocompatibles et n’ont aucun effet sur l’organisme qui les reçoit (si ce n’est l’effet mécanique de comblement). Les produits synthétiques permanents ont été largement employées dans les années 90 à 2005. Aujourd’hui ils sont quasiment abandonnés pour des produits résorbables.

Ces produits de comblement des rides se résorbent en 6 à 9 mois pour les moins épais et jusqu’à 18 voire 24 mois pour certains, généralement plus concentrés et plus réticulés.

Les injections de comblement des rides fines

La technique d’injection

On injecte un implant fluide à l’aide d’une très fine aiguille sur le trajet de la ride afin d’effacer la cassure du derme par comblement (un peu comme on mettrait du plâtre dans une fissure de mur). Le produit employé doit-être biocompatible et d’une grande pureté pour éviter toute réaction dermique. Il doit être bien toléré par la peau, non allergisant et non rejeté. La peau superficielle est beaucoup moins tolérante et réagit plus facilement aux corps étrangers que le derme profond.

L’implant de comblement se résorbe progressivement au fil du temps, pour disparaitre complètement. Un entretien est nécessaire en moyenne 2 fois par an, tous les 6 mois. Parfois, certaines peaux peuvent avoir des résultats un peu plus durables (entre 7 et 12 mois).

Les produits injectés dans les rides fines

Il s’agit de produits de comblement des rides biodégradables, fluides, peu épais. Ils doivent pouvoir s’injecter avec une aiguille très fine, avec précision dans la cassure du derme qui crée la ride.

rides_comblement

Aujourd’hui, c’est surtout l’injection d’acide hyaluronique qui est utilisée. C’est une substance naturellement présente dans la peau. Il en existe de nombreuses marques, formes et conditionnements. Le collagène a été peu à peu délaissé par les médecins et n’est plus guère utilisé aujourd’hui. De nouveaux produits injectables de comblement voient le jour régulièrement.

Nous déconseillons l’emploi d’autres produits de comblement pour les rides superficielles. L’emploi de substances non naturelles peut toujours déclencher une réaction dans le derme superficiel. Quant aux produits récents, attendez qu’ils aient quelques années de recul pour ne pas essuyer les plâtres.

Les implants injectables résorbables pour remodeler le visage

La technique d’injection profonde

Pour redonner un volume perdu dans le visage (pommettes, bouche, tempes, menton, joues…) ou pour remplir un sillon trop profond, les produits sont injectés plus en profondeur. Souvent, des aiguilles à bout mousse, plus longues (ou micro-canules) sont employées pour éviter de léser des petits vaisseaux et d’avoir un bleu consécutif. Elles permettent de remodeler des zones entières par un trou d’aiguille unique.

Le produit doit être réparti uniformément afin de ne pas créer de « boules ». Il doit bien diffuser dans le tissu sous-cutané pour donner une correction harmonieuse.

Les produits employés dits « volumateurs »

Il s’agit également d’acides hyaluroniques mais dans ce cas, ceux-ci sont plus épais et plus réticulés afin de persister suffisamment longtemps et d’avoir un bon effet « volumateur ». Il en existe de nombreuses marques. Ils sont assez similaires à l’utilisation.

Il y a également d’autres produits pour cet usage :

– le Radiesse° : micro-sphères d’hydroxyapatite de calcium mélangées à du carboxyméthylcellulose sodique. Ce produit est plus pâteux que l’acide hyaluronique, il donne généralement une durée de résultats plus longue. Il est particulièrement intéressant dans le remodelage esthétique du nez.

– l’Ellansé° : gel de carboxyméthylcellulose mélangé à du polycaprolactone. Ses résultats seraient plus stables dans le temps jusqu’à 2 ans et plus. Il est composé de microparticules sphériques en suspension, comme le Radiesse°.

– le Sculptra° : l’acide polylactique (anciennement New-Fill°) qui existe depuis une quinzaine d’années. Il est sous forme de poudre sèche que l’on mélange à du sérum physiologique avant de l’injecter.

Ces 3 produits sont des « inducteurs tissulaires », c’est à dire qu’ils favorisent la fabrication de tissus dermique (fibres de collagène et tissu conjonctif), en plus de leur effet volumateur dû à leur seule présence. Il s’ensuit donc un effet retardé au bout de 3 à 4 semaines après leur injection.

Pour en savoir plus sur les différents produits injectables de comblement, vous êtes invités à consulter les articles présentés ci-dessous:

 

Trouver un médecin pratiquant ce soin près de chez vous !

Partager

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire