Comment estomper les sillons nasogéniens

0

Si votre visage donne l’impression d’avoir l’air triste ou légèrement sévère, c’est peut-être dû à la présence de sillons nasogéniens (ou sillon naso-labial) qui viennent encercler votre bouche.

De chaque côté, ces sillons vont de la narine au coin des lèvres. Ils peuvent se prolonger jusqu’à ce qu’on appelle les « plis d’amertume » en descendant jusqu’au menton.  Ils donnent au visage un air fatigué qui aura tendance à s’accentuer avec l’âge. Heureusement, la médecine esthétique peut nous redonner le sourire grâce à l’injection de produits de comblement.

Apparition du sillon nasogénien, que faire ?

C’est inéluctable avec le temps, notre visage aura tendance à marquer les effets de l’âge.

Pourquoi les sillons et rides se forment

Cela commence par l’apparition de rides qui viendront se creuser au fil du temps pour donner des sillons (plus profonds et larges). Ces rides se créent avec les mouvements du visage. Elle peuvent marquer la peau d’un air triste ou fatigué. C’est le cas du pli nasogénien, qui se marque surtout en souriant. Il part de l’aile du nez et s’étend jusqu’à la commissure des lèvres, de chaque côté.

En outre, ce sillon s’accentue avec la fonte des pommettes. En effet, la graisse malaire située au niveau des pommettes a tendance à « fondre » et à migrer vers le bas avec l’âge.

Aux alentours de la quarantaine, et plus encore après la ménopause chez les femmes, le visage devient moins ferme et les contours, moins bien dessiné. La partie charnue joue/pommette s’affaisse avec la fonte de la graisse et la raréfaction des fibres élastiques. Cette zone perd son aspect rebondi. La peau relâchée aura alors tendance à descendre et à former un pli juste au dessus du sillon nasogénien.

Heureusement, ce n’est désormais plus une fatalité grâce aux progrès de la médecine esthétique qui propose de contrer ces phénomènes grâce à l’injection de produits de comblement (ou « fillers »). Le plus employé ici est certainement l’acide hyaluronique réticulé.

Effacer les sillons nasogéniens

Autrefois la seule solution était le lifting chirurgical. Aujourd’hui, et surtout si le visage n’est pas trop affaissé, il  existe des solutions sans bistouri. les injections de comblement sont certainement les plus courantes. Divers implants injectables (fillers) sont disponibles sur le marché.

La pose de fils tenseurs est aussi une solution, en particulier lorsqu’un relâchement de la peau du visage contribue aux sillons nasogéniens. Nous en parlons dans cet article sur les fils.

Déroulement de la séance d’injection

Lors d’une première séance avec votre médecin esthétique, il conviendra de faire un bilan sur votre dossier médical, mais surtout, de trouver le traitement le plus adapté à votre visage. À partir de là, le professionnel choisira d’injecter un produit de comblement précis, avec une aiguille ou une micro-canule.

Il s’agira d’injecter de l’acide hyaluronique, ou un filler résorbable longue durée. Plusieurs produits sont donc possibles mais pour lisser la cassure très superficielle de la peau (ride), seul l’acide hyaluronique est préconisé. Pour combler un sillon ou remplir un creux, les autres produits peuvent s’employer sans risque.

Ici, le but est d’obtenir un résultat naturel en remplissant ou remodelant certaines zones du visage pour réduire les sillons nasogéniens.

Les injections de cette zone du visage sont très peu douloureuses, ne nécessitant pas d’anesthésie. Les personnes très sensibles peuvent appliquer une crème anesthésiante 1 heure avant la séance.

Le médecin procèdera en plusieurs injections corrigeant petit à petit le pli nasogénien, voire les pommettes si nécessaire.

Piqure sur le pli nasogenien

Généralement, la séance ne dépasse pas les 20 mn, et vous obtenez un résultat immédiat. Juste après, vous pouvez noter l’apparition de rougeurs qui disparaîtront rapidement et qui sont facilement dissimulables avec du maquillage.

Pouvant tenir de 6 à 12 mois avec l’acide hyaluronique et plus avec les produits résorbables longue durée, les résultats s’estompent très lentement. Vous pourrez alors renouveler les injections après ce délai, si nécessaire.

Injection d’acide hyaluronique pour les sillons nasogéniens

Ce produit sera incontournable en cas de cassure superficielle de la peau (ride superficielle : photos 1) à traiter. le praticien emploiera alors un acide hyaluronique assez fluide.

Pour regonfler un sillon large et creux (photo 2), il pourra utiliser un acide hyaluronique plus épais et plus réticulé, qui tiendra mieux en profondeur du derme (voir acide hyaluronique et rides).

L’acide hyaluronique est naturellement présent dans l’organisme sous forme de macromolécules responsables d’une bonne hydratation des tissus. Elles donnent au visage un bel éclat et une belle fermeté.

Les autres produits injectables

Il s’agit de produits dits (« semi-résorbables » ou « résorbables longue durée »). En plus de l’effet de comblement immédiat, ils ont en général un effet inducteur tissulaire qui va favoriser la production de fibres de collagène locales. Le résultat est généralement plus durable (1 à 2 ans).

Ils ne doivent pas s’employer pour le lissage des rides superficielles car trop épais pour cet usage, risquant de laisser des traces ou des granulations (voir notre article sur les résorbables longue durée).

Résultats avant-après

visage avec sillons nasogeniens avant et apres injections

Photo 1 : avant-après d’injection des sillons nasogéniens (Dr D Pajtler, membre actif AFME)

 

visage avant-apres injection du sillon nasogenien

Photo 2 : injection des sillons nasogéniens et pommettes (Dr J-L Morel 2002)

Le prix du traitement

Traiter des sillons nasogéniens coûte aux alentours de 350 à 400 € selon le produit employé et les quantités à injecter. Comptez 200 ou 300 euros de plus s’il faut aussi remplir un peu les pommettes dans le même temps.

L’avis des experts de l’AFME

L’injection de comblement des sillons nasogéniens peut donner des résultats très spectaculaires. Néanmoins, dans certains cas, il est très difficile d’obtenir un résultat avec cette méthode, en fonction du type de visage et des muscles du sourire notamment. C’est aussi le cas lors d’affaissements du visage trop important. Le médecin doit alors l’expliquer voire s’abstenir. D’autres méthodes pourront être proposées : les fils tenseurs, ou le lifting chirurgical.

D’autre part, combler et remplir systématiquement tout sillon peut mener à un visage plat, pas forcément esthétique ni naturel. Là encore c’est au médecin de savoir conseiller les patients et garder un regard artistique afin de conserver l’harmonie du visage. Dans le doute, il vaut toujours mieux procéder par une petite correction que l’on complètera dans un second temps, de façon à éviter toute correction excessive.

Trouver un médecin pratiquant ce soin près de chez vous !
Partager

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire