Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

Le détatouage laser pour enlever un tatouage

0
Enlever des tatouages au laser est une des applications du laser des plus anciennes et des plus efficaces. Grâce aux lasers spécifiques, il est possible de laisser la peau sans trace. Ceci a totalement remplacé les dermabrasions de tatouages qui  pouvaient souvent laisser des cicatrices disgracieuses. Dans cette fiche, vous allez pouvoir en apprendre plus sur cette technique de détatouage. Vous trouverez des informations sur le prix du traitement, sa durée, les contre-indications, l’avis de notre association de médecins, etc…

En bas de page, vous trouverez aussi un lien vers notre outil de mise en relation avec des médecins. Cela vous permettra de rechercher un praticien de l’AFME dans votre ville (Paris, Lyon, Marseille,…) ou région. Faire appel à un praticien membre de notre association, pour un détatouage, vous apportera plus de garanties de fiabilité et de compétence.

Les principes du détatouage laser

Le laser employé pour le détatouage (sur tatouage artistique, maquillage permanent, dermopigmentation) possède différentes longueurs d’ondes en fonction de la couleur des pigments employés par le tatoueur. Cette variation d’onde va permettre de viser plus spécifiquement les pigments d’une certaine couleur afin de les faire éclater.  Les particules microscopiques qui seront produites dans la peau, seront nettoyées par des cellules appelées macrophages (certains globules blancs).

Bien employés, ces lasers préservent l’épiderme, partie la plus superficielle de la peau et ne laissent donc pas de cicatrice. Une fois le tatouage parti, il ne reste pas de trace à l’endroit du traitement. Il faut respecter un intervalle de temps assez long entre chaque séance de détatouage pour laisser remonter les pigments les plus profonds.
Toutes les couleurs des tatouages sont aujourd’hui accessibles au traitement, il suffit d’avoir le matériel adéquat.

Vidéo du Dr Christian Cocchi, membre AFME

Les différents lasers pour enlever un tatouage

Les lasers d’abrasion

Ils enlèvent la couche superficielle de la peau contenant les pigments du tatouage. Ils ne sont plus guère employés aujourd’hui que dans des cas rebelles et très particuliers comme des tatouages aux couleurs peu courantes… L’apparition d’une zone cicatricielle et dépigmentée peut survenir beaucoup plus facilement qu’avec les lasers de détatouage non abrasifs.

Les lasers « Q-switched » et « à colorant pulsé »

Ils « volatilisent » les pigments du tatouage dans la peau, sans brulure ni abrasion. Les pigments vont ensuite s’éliminer progressivement de la peau. Parfois, une fine croûte apparait pour quelques jours, laissant place à une peau nette. Selon la longueur d’onde de l’appareil, les tirs laser s’adresseront à une couleur en particulier (bleu-noir, rouge, jaune…). Ces lasers sont du type Nd-Yag, KTP ou alexandrite.

Le laser picoseconde :

Le laser de détatouage picoseconde est une technologie récente sur le marché du détato

uage. Les impulsions lumineuses du laser picoseconde sont 1000 fois plus courtes que celles du laser Q-switched (nanosecondes ). Ceci permet une émission de chaleur moindre donc de monter en puissance sans risque et avec plus de confort pour le patient. Il serait aussi plus efficace sur les tatouages polychromes que les lasers traditionnels.

Même si il est possible d’effectuer moins de séances avec le laser picoseconde, le prix reste un peu plus élevé qu’avec le traditionnel Q-switched.

Avantages et inconvénients des différents lasers

Les lasers QSwitched et picosecondes traitent tous dans cicatrice. Avec des longueurs d’ondes différentes, ils peuvent effacer pratiquement toutes les couleurs. Les lasers picosecondes permettraient de faire moins de séances et plus courtes.

séance de traitement des taches brunes par laser

Combien de séances pour enlever un tatouage au laser ?

En moyenne, il faut six séances pour faire disparaitre les tatouages professionnels et 4 ou 5 pour traiter les tatouages amateurs. Un intervalle de 5 à 7 semaines doit être respecté entre chaque séance. Le nombre de traitement dépend de la quantité d’encre utilisée et de sa profondeur dans la peau. Il faut parfois plus de 10 séances pour éliminer un tatouage très dense fait avec des pigments acryliques.

Est-ce que tous les tatouages disparaissent ?

Dans 95 % des cas la réponse est oui. Il est cependant utile de savoir que plus de 100 types d’encres de tatouage existent dans le monde, aucune règlementation n’existe pour accréditer la qualité des encres de tatouage artistique (à contrario des encres médicales utilisées pour la dermopigmentation).

Voici ce qui peut faciliter ou compliquer le détatouage :

S’enlèvent facilement :
– Les tatouages monochrome (d’une seule couleur)
– Les tatouages artistiques eux encres noires ou bleues
– Les tatouages amateurs, traditionnels et rituels
– Les tatouages avec des pigments rouges
– Les tatouages sur peau claire
– Les tatouages sont faits avec de l’encre de chine ou encore du charbon.

S’enlèvent plus difficilement :

– Les tatouages polychromes (avec de nombreuses couleurs)
– Les tatouages à base d’encre jaune ou verte, ou encore qui possèdent des mélanges de couleurs claires
– Les tatouages sur peau noire, foncée, mate ou ethnique
– Les tatouages dit “traumatiques” où l’implantation est trop profonde dans la peau.

Effets secondaires du détatouage laser

Habituellement, en dehors de la douleur modérée pendant le traitement, on verra de petites gouttes de sang au niveau de la région traitée tout de suite après la séance. Si la puissance délivrée par le laser est bien réglée, il n’y aura plus aucune marque après quelques jours.

Le détatouage peut être douloureux selon les patients. Nous n’avons pas tous la même tolérance et la même sensibilité face à la douleur. Si vous avez des doutes, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante (comme la crème EMLA) entre 1 et 2 heures AVANT la séance.

Après la séance, il est tout à fait possible d’avoir des sensations de brûlures. Cependant, cette sensation ne va durer que quelques heures pour la très grande majorité des cas.

Une brulure avec cicatrice est toujours possible en cas de puissance délivrée trop élevée. Le médecin doit être expérimenté et prudent.

Les contre-indications

On évitera de traiter les peaux :
– avec problèmes dermatologiques en cours : acné, eczémas, dermatoses, etc…
– trop bronzées
– tatouée depuis moins de 2 mois.

Après votre séance de détatouage laser, nous déconseillons fortement d’exposer la zone traitée au soleil, au risque d’avoir une hyper-pigmentation de la zone concernée.

Le prix pour enlever un tatouage ou un maquillage permanent

Il dépendra du temps passé à effacer le tatouage et du type de laser. Compter entre 50 euros la séance pour un tatouage d’une seule couleur grand comme une pièce de monnaie jusqu’à 200 euros ou plus pour un grand tatouage multicolore.

Si vous désirez recevoir une réponse plus personnalisée sur le coût d’un détatouage nous vous invitons à vous servir de notre outil de mise en relation. Un praticien de l’AFME, vous répondra. Le lien se situe au bas de cet article.

Autres techniques pour enlever les tatouages

On a utilisé avant les lasers spécifiques, les peelings forts et les dermabrasions mais les résultats sont globalement moins bons. Aujourd’hui, il existe une autre technique performante : le détatouage par extraction de pigments.

Rechercher un praticien dans votre ville (Marseille, Paris, Lyon…) ou région

Vous avez décidé de vous faire gommer un tatouage (ou plusieurs)? Ci-dessous se trouve un lien vers notre outil de mise en relation entre patients et médecins. Utilisez-le pour recherchez un praticien membre de l’AFME dans votre ville (que ce soit Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux…) ou région.

Un soin au laser n’est jamais anodin. Il vaut mieux faire appel à un praticien fiable et expérimenté.

Posez vos questions!

L’AFME est là pour vous renseigner et vous informer. N’hésitez pas à nous faire part de vos éventuelles interrogations. Plus haut sur cette page dans le menu sur la droite vous trouverez un outil qui vous permettra de poser vos questions facilement. Un membre de notre association pourra vous répondre.

 Trouver un médecin pour ce soin

 

Texte visé par l’AFME, mis à jour le 10/11/17.

Partager

À propos de l’auteur

bureau AFME

Laisser un commentaire