Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

La cryolipolyse (ou lipocryolyse)

6

Les origines de la cryolipolyse

Au début des années 70, des médecins remarquent un phénomène étonnant. Après avoir conseillé à des enfants de sucer des glaces dans le but de calmer des douleurs dentaires, leurs fossettes devinrent de plus en plus apparentes. Un lien apparu entre le froid et la perte de graisse.

Dix ans plus tard, une étude montra encore cette corrélation avec des cavalières qui avaient l’habitude de monter à cheval en hiver. Ces cavalières développaient ainsi une panniculite au froid sur les cuisses et les fesses. Cette maladie provoque une fonte de graisse qui est la conséquence ici de deux effets : le frottement de leurs cuisses et une température très basse.

cellulite avant aprèsLe Docteur Manstein et le chercheur Rox anderson, spécialistes en photomédecine à l’Université d’Havard (USA) ont effectué de nombreuses observations. Ils sont les auteurs de l’étude scientifique sur l’interaction froid/perte de graisse. C’est ainsi que la cryolipolyse est née (appelée aussi lipocryolyse, lipolyse par le froid, cryolipo, etc…).

Mode d’action de la cryolipolyse

Comment le froid réduit la cellulite et détruit le tissu adipeux

Un transducteur combinant le vide pour capter le tissu graisseux et le froid (cryotechnologie sélective) pour le réduire, est appliqué sur la zone choisie.

Les cellules graisseuses (adipocytes) du tissu sous-cutané sont riches en acides gras saturés. Ceci les rend très sensibles au froid. Au contraire, les autres cellules comme celles des vaisseaux sanguins et des nerfs, les mélanocytes, les fibroblastes et autres cellules pauvres en acides gras, sont beaucoup moins sensibles. Cette caractéristique permet la dégradation naturelle des adipocytes sans abimer les tissus voisins.

Comment s’éliminent les cellules graisseuses?

Le processus de dégradation des adipocytes exposés à l’action de la cryolipolyse est le suivant :
– directement : par cristallisation des acides gras, suivie d’apoptose (la cellule abimée s’autodétruit)
– une destruction progressive de la cellule se fait sur une période allant de 6 semaines à 3 mois avec libération lente des lipides
–indirectement par activation de la lipolyse (destruction des graisses) provoquée par la stimulation du système nerveux.

celulite-lipocryolyse

Cellulite (hypertrophie des cellules graisseuses, oedème…)Début du processus de vidange progressif des cellules et autodestruction de certaines (apoptose)Processus phagocytaire Les macrophages entourent les adipocytes détruits pour leur élimination progressive par les voies naturelles

La méthode de refroidissement sélectif et contrôlé des adipocytes permet une réduction notable et naturelle de graisse sans le traumatisme des méthodes invasives, et sans le risque de détériorer les tissus adjacents.

Fonctionnement de la technique

La cryolipolyse est une méthode innovante récemment utilisée en médecine esthétique. Son principe d’action est donc le froid appliqué sur les cellules de vos amas de graisse (adipocytes). Comme expliqué plus haut, ces cellules graisseuses sont beaucoup plus sensibles au froid que les autres cellules.

Une fois endommagées par le froid, les adipocytes vont se briser. Certains globules blancs vont alors phagocyter leurs débris qui seront éliminés par le métabolisme.

Les résultats de la cryolipolyse permettent de la présenter comme une alternative non invasive à la liposuccion (ou lipo-aspiration). Ceci permet à celles ou ceux qui souhaitent se débarrasser de bourrelets ou capitons, d’éviter des suites opératoires chirurgicales De plus il n’y a aucune cicatrice puisque aucune pénétration d’instrument.

Nous préconisons la cryolipolyse à toutes les personnes désireuses de réduire des bourrelets disgracieux ou encore des rondeurs localisées tenaces et résistant à l’exercice et aux régimes.

Quelles zones peut-on traiter en cryolipolyse ?

Étant donné que la cryolipolyse agit uniquement sur la graisse superficielle, cette technique de médecine esthétique permet de traiter des masses de graisse (ou de cellulite) localisées. Ceci est d’autant plus vrai si l’on estime qu’une liposuccion serait, dans ces cas, une intervention trop lourde.

La cryolipolyse est une bonne alternative à la lipoaspiration pour des zones d’importance modérée à moyenne. Si vous souhaitez utiliser cette technique de destruction des graisses par le froid en médecine esthétique, il vous faudra plusieurs séances pour avoir des résultats réellement comparables à la lipoaspiration.

Grâce à cette lipolyse par le froid, le médecin esthétique peut traiter les zones suivantes :
– Le ventre ou la graisse localisée sur l’estomac
– La face interne des cuisses
– La face externe des cuisses (ou “culotte de cheval”)
– Les hanches (ou “poignées d’amour”)
– Les fesses
– Le dos
– Les bras
– Les genoux

De plus, il est possible d’utiliser cette technique chez l’homme contre les gynécomasties (graisse au niveau des pectoraux donnant un aspect de seins).

Déroulement d’une séance

La séance dure environ 50 minutes par zone traitée. En fonction de la profondeur du tissu adipeux et de la réduction désirée, il faudra entre 2 et 3 séances espacées de 3 semaines pour avoir des résultats probants.

Avant la séance, le médecin esthétique va visualiser la ou les zones à traiter pour déterminé les objectifs. Le praticien vous fera également singer un formulaire de consentement éclairé.

Suite à cette étape, un examen clinique sera effectué avec une prise de photos sous différents angles afin de visualiser plus facilement les résultats esthétiques possibles.

Pli de graisse et de peau dans l'applicateur de cryolipoLors de la séance, un film imbibé de gel est appliqué sur la peau et mis en place sur les zones à traiter. Une aspiration de la peau va se produire et qui peut être légèrement désagréable voire un peu douloureux pour certains sur une période de cinq à dix minutes. Le froid généré par l’appareil (aux alentours de -8°) va anesthésier la peau et permettre de n’avoir aucune douleur durant le reste de la séance de cryolipo.

Une séance dure en moyenne 1 à 3 heures. Cette durée n’est que fonction des objectifs et des zones traités.

Note : certains médecins esthétiques utilisent des machines capables de traiter plusieurs zones en même temps pour réduire le temps passé.

Une fois que la séance de cryolipolyse est finie et l’applicateur retiré, le praticien ou son assistante va effectuer un massage des zones traitées d’environ cinq minutes. Il est possible que cette étape soit désagréable pour certains patients.

Le traitement de cryolipolyse terminé, le patient va pouvoir reprendre immédiatement une activité tout à fait normale. Il n’y a aucun besoin de temps de récupération ou de rétablissement après un tel acte de médecine esthétique.

Vidéo Dr Christian Cocchi, membre de l’AFME

Les résultats de la cryolipolyse

Les résultats de la cryolipolyse commenceront à apparaître entre 15 à 45 jours. Durant les mois restants, vous verrez des résultats définitifs et durables du traitement.

D’après les études, cette technique de médecine esthétique réduit en moyenne de 25% à 45% le volume des zones traitées. Cependant, nous soulignons que ces résultats sont variables en fonction des patients et ne remplacent pas la perte de poids par régime amaigrissant.

Des résultats stables et définitifs ne seront réellement visibles qu’après 3 mois.

Note : La résistance à la cryolipolyse inclut de nombreux paramètres comme le régime alimentaire, la génétique qui va déterminer le métabolisme des graisses, etc… Pour certaines personnes, les adipocytes auront une résistance plus grande au froid.

Les suites et effets secondaires de la cryolipolyse

Après une séance de cryolipolyse, il est possible d’avoir un léger inconfort et/ou de courbatures. Ces sensations désagréables ne sont que des effets secondaires transitoires de quelques jours. Certaines personnes en revanche, ne présentent aucun de ces troubles. Une apparition d’oedème et de rougeurs est possible mais temporaire.

L’avantage de la cryolipolyse est de pouvoir mener une vie tout à fait normale.

Cependant, deux effets secondaires qui peuvent être récurrent suites à nos observations : les indurations sous cutanées et la panniculites.

Indurations sous cutanées :

En tant que médecins, nous parlons d’indurations sous cutanées lorsque le patient est en présence de nodules plus ou moins discrets dans les zones traitées. Ces nodules sont détectables uniquement par palpation et ne génèrent pas de déformation de la surface de la peau.
Ces indurations apparaissent entre 2 et 6 semaines après le soin. Ils se résorbent entre 3 et 6 mois maximum.
Ce symptôme va souvent de pair avec une “panniculite” (voir plus bas).

Grâce aux observations des médecins de l’AFME, nous constations que ces indurations viennent lorsque beaucoup de tissu graisseux est capté dans un seul et unique applicateur. Il semble possible que ceci dépende de la structure de votre graisse (si vous avez plus d’acides gras saturés par exemple).

En revanche, c’est souvent dans ces cas que l’on remarque les meilleurs résultats.

Panniculites :

Les panniculites sont des réactions inflammatoires plus fortes que la moyenne.
Les signes visibles les plus fréquents d’une panniculite sont des rougeurs, une sensibilité exacerbée au toucher, une sensation de chaleur, voire de brûlure, des gonflements, parfois une fièvre modérée.

Cet état disparait naturellement sur une période de 10 à 20 jours et très rarement plus.

Cette inflammation aiguë est en réalité causée par une très grande réaction des tissus adipeux au froid. Il est possible de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour calmer cette réaction.

Y a t’il des dangers ?

Nous ne dénotons aucun danger majeur, sauf si vous possédez un des éléments de conte-indication (ci-dessous). Néanmoins, cet acte médical esthétique qu’est la cryolipolyse ne permet de traiter que la graisse sous cutanée localisée. Cela veut dire que cette technique n’est pas adaptée pour les personnes souffrant d’obésité.

Les contre-indications

Il existe des contre-indications pour les personnes qui souffrent des problèmes suivants :

– cryoglobulinémie (présence de cryoglobulines dans le sang)
– Urticaire au froid
– hémoglobinurie paroxystique au froid (qui est une anémie hémolytique auto immune)
– La maladie de Raynaud
– Hernie
– Femme enceinte
– Femme allaitante
– Personnes disposant d’un port de dispositif électronique
– Eczéma, blessure ou inflammation sur la zone que vous souhaitez traiter.

Certaines zones doivent être examinée avec attention par le médecin esthétique car des circuits vitaux sont y présents. Par exemple : intérieur des bras, des cuisses ou encore des genoux.

Les tarifs de la cryolipolyse

Les tarifs dépendents de ou des zones traitées, ainsi que du type de machine (certaines sont plus performantes que d’autres). En moyenne, le prix d’une séance de criolipolyse est de 400 à 500 euros par zone et par séance.

L’avis de l’AFME

La cryolipolyse est donc une nouvelle technique de médecine esthétique qui permet de déclencher un processus de destruction progressive d’une partie du tissu adipeux avec des suites simples, sécurisantes et n’impactant pas votre vie quotidienne.

Néanmoins, cette technique ne s’applique qu’à des zones dont la graisse est localisée et ne convient pas aux excès de poids importants !

Le temps de traitement n’est pas contraignant et la simplicité de la cryolipolyse est très attractive, surtout qu’il faut en général peu de séances pour une réduction optimale de l’épaisseur du pli adipeux.

 Trouver un médecin pour ce soin

Texte réalisé avec la participation de Lipocryo°
mis à jour le 1/11/2017

Partager

À propos de l’auteur

bureau AFME

6 commentaires

  1. La cryolipolyse fonctionne très bien. J’ai fait une séance il y a 2 ans et jétais contente du résultat sur mon ventre. Vu le prix j’ai pas pu continuer sauf quand j’ai trouvé une machine portable qui s’appelle cryo5.
    J’ai acheté cette machine chez cryocosmo et j’ai fait 2 mois de séance avec 2 séances par semaine. J’ai perdu 3 taille car j’ai fait un petit régime avec et je savais que la cryolipolyse était faite pour moi.

    Sérieux, foncez pour celles qui ne connaissent pas.
    j’ai 2 amies

  2. Méthode non sans risques, j’ai fait une séance il y a 7 mois et j’ai encore une tache de brûlure de 6 centimètres de long sur 3 de large sur une cuisse au niveau de l’impact de la pince.Elle s’est un peu atténuée mais je crains qu’elle ne disparaisse pas . Tout comme la cellulite d’ailleurs.

  3. bonjour,aujourd hui j ai fais une zone sur le ventre,la semaine derniere c etaient les cuisses et les hanches, j attends pour voir le resultat les semaines a venir.

  4. bonjour,

    je fais beaucoup de sport plus natation j’ai une gêne sur mon corp qui est la culotte de chevail pourriez-vous me dire si je pratique la cryolipolise cela m’aidera à faire disparaitre ma culotte de cheval en associant une hygiene de vie plus sport.
    Merci pour votre retour,
    Cordialement

  5. bonjour,

    je ne fais pas partie du corps médical et souhaiterais savoir si je peux pratiquer la crypolipolyse

    CORDIALEMENT

Laisser un commentaire