La cryolipolyse pour faire fondre le double menton

0

Les années passant, il se peut que certains voient apparaître une petite masse graisseuse au niveau de la zone sous mentonnière : le double menton. Résistant aux régimes alimentaires et à une pratique sportive régulière, ce petit bourrelet disgracieux est souvent la conséquence d’une prise de poids. Mais, il est également le signe du vieillissement et du relâchement cutané. Chez les femmes, la ménopause va d’ailleurs particulièrement accentuer ce phénomène, le bas du visage a alors tendance à s’empâter.

cou de femmeL’ovale du visage étant moins bien défini, le double menton a souvent tendance à alourdir la silhouette du visage. Heureusement, grâce à l’évolution des techniques de médecine esthétique, nous ne sommes désormais plus contraints de passer par la case liposuccion. En effet, la cryolipolyse permet de faire fi de la chirurgie et d’obtenir le résultat escompté sans bistouri ! 

Petite histoire du la cryolipolyse

L’histoire commence dans les années 1970 aux États-Unis. À cette époque, les médecins s’aperçoivent que des enfants, à qui on conseil de manger des esquimaux contre les douleurs dentaires, développent des fossettes. Dix ans plus tard, un premier lien est fait entre des cavalières habituées à monter les chevaux en hiver et une panniculite au froid. La panniculite est une pathologie qui fait fondre la graisse sous-cutanée. Et dans le cas des cavalières, c’est le frottement des jambes associé à de basses températures qui produisent cet effet.

C’est ainsi que le docteur Dieter Manstein et le chercheur Rox Anderson, spécialistes au Wellman Center for Photomedicine de l’Université d’Harvard aux États-Unis, commencent à publier des études scientifiques sur le sujet. Et c’est en 2008 que les premiers appareils de cryolipolyse apparaissent sur le marché.

Comment la cryolipolyse peut faire fondre un double menton ?

Le procédé de la cryolipolyse est d’aspirer le bourrelet graisseux dans une sorte de ventouse réfrigérante. Cette zone localisée, une fois maintenue par la ventouse, est soumise à un froid intense pouvant aller jusqu’à -11°c. Le but étant de créer une apoptose (mort naturelle) de certaines cellules graisseuses, sans impacter les tissus adjacents comme la peau ou encore les vaisseaux sanguins. Particulièrement vulnérables au froid, les adipocytes détruits (cellules graisseuses) vont ensuite être éliminés naturellement par le corps (voir notre article complet sur la cryolipolyse).

Lors d’une séance de cryolipolyse, des études scientifiques ont montré que le taux d’élimination de ces cellules graisseuses est de l’ordre de 20 à 40 %.  Pour une action ciblée sur le double menton, il faut en général compter 2 à 3 mois pour que l’ensemble des cellules lésées soit éliminé par l’organisme. Et si une séance doit suffire pour venir à bout de votre double menton, il se peut que dans certains cas, une deuxième soit nécessaire.

Comment se passe une séance de cryolipolyse du double-menton ?

Dans un premier temps, le médecin esthétique se concentre sur la zone à traiter et commence par prendre des photos de face et de profil. Il effectue ensuite un repérage ainsi qu’un marquage ciblé de la zone. Après l’application d’un gel protecteur sur la peau, il positionne l’appareil pour aspirer la graisse à réduire. En moyenne, il faut compter 45 minutes durant lesquelles vous pouvez lire, écoutez de la musique ou continuez à consulter vos mails… À la fin de la séance, le médecin retire l’appareil et pratique un massage pour réchauffer la peau.

Après la séance, il se peut que vous notiez une légère sensation d’inconfort et une rougeur au niveau du cou. Ce sont des phénomènes temporaires et qui n’empêchent en rien de vaquer à ses occupations quotidiennes. Il est tout de même recommandé de masser légèrement la peau matin et soir. Durant les semaines suivantes, le corps va peu à peu éliminer, via le système lymphatique, les cellules graisseuses « tuées » par le froid.

Pour venir à bout d’un double menton, il faut compter généralement une seule séance. Le prix est en moyenne autour de 500 €.

Contre-indications

Le cryolipolyse est déconseillée dans les cas suivants : grossesses, maladie de Raynaud, personnes obèses, eczéma, inflammation de la zone à traiter et certaines pathologies rares sur lesquelles votre médecin fera le point lors d’une séance préalable.

Le cryolipolyse connaissant un véritable essor ces dernières années, il est par ailleurs important de consulter la liste des professionnels qui disposent des qualifications nécessaires avant de prendre rendez-vous.

Si vous cherchez plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à consulter notre page dédiée à la cryolipolyse et aussi les autres techniques non chirurgicales de traitement du double menton.

Trouver un médecin pratiquant ce soin près de chez vous !
Partager

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire