Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

Le gêne de la rousseur, une nouvelle piste anti-âge

0

Des scientifiques ont mis en lien l’âge apparent d’un visage avec la présence de certains gênes associés à la rousseur (présent chez les individus « roux »). Dans cette nouvelle étude, un gène associé à la rousseur a été mis en évidence et pourrait servir pour élaborer de nouvelles solutions anti-âge….

par sciencepost.fr

L’étude concernait en premier lieu 2693 volontaires âgés. Le but était de vérifier les effets de 4 variantes du gène de la rousseur sur leur visage. Il a été montré que plus les sujets possédaient de variantes de ce gêne et plus leurs visages paraissaient âgés. Les rouquins et rouquines sont donc légèrement désavantagés dans le vieillissement du visage. Mais en étudiant ce phénomène on découvrira peut-être des techniques anti-âge…

Partager

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire