Association Française de Médecine Esthétique et anti-âge

Comment enlever les vergetures aujourd’hui

3

C’est quoi les vergetures exactement ?

Les vergetures sont de fines stries qui apparaissent sur la peau lorsqu’elle est soumise à une tension exagérée qui la fait « craquer » sa structure de l’intérieur (ses fibres de collagène en particulier). Elles peuvent aussi apparaitre lors d’un grand changement hormonal (adolescence ou grossesse…). Les vergetures rouges sont en cours de formation, alors que les vergetures blanches sont anciennes.

Elles touchent le plus souvent :

  • les cuisses,
  • les fesses,
  • les hanches,
  • mais aussi parfois les seins, les bras, le décolleté, les mollets, etc…

C’est un phénomène très fréquent : 90 à 95 % des femmes occidentales à peau blanche en sont affectées au moment de la puberté, période de forte imprégnation hormonale. La grossesse est une autre période à risques : 30 % des femmes blanches enceintes ont des vergetures.

Parmi les autres facteurs (plus rares), il y a le stress physique et psychologique car le cortisol, hormones du stress, est également impliqué dans l’apparition des vergetures.

Quelles solutions pour enlever les vergetures ?

Les applications de crèmes

Lorsqu’elles viennent de se former et qu’elles sont encore de couleur rouge, les vergetures se traitent facilement par l’application quotidienne d’une crème à base de vitamine A acide. Celle-ci provoque une irritation au niveau de l’épiderme et du derme, qui va entraîner une stimulation de la production de collagène et d’élastine, permettant de réagir contre ces « cassures » en formation. Ce traitement s’adresse aux jeunes filles de 12 à 14 ans, en période de puberté. Précisons que la vitamine A acide est contre-indiquée aux femmes enceintes.

En cas de vergetures blanches ou nacrées, la vitamine A acide est inefficace car les « cassures » sont installées. Il est trop tard pour que la cicatrisation puisse se faire.

Les abrasions et le laser

La dermabrasion à la meule n’est quasiment plus utilisée aujourd’hui. Elle a été remplacée par l’abrasion laser (erbium ou co²). Dans tous les cas, l’abrasion détruit une partie de la peau plus ou moins profondément, à l’endroit des vergetures, pour obtenir un renouvèlement des cellules, et donc une peau neuve moins marquée.

Les suites sont assez lourdes, car la peau abrasée suinte et doit être protégée par des pansements pendant le temps de la cicatrisation (en savoir plus sur laser et vergetures ici).

Notez qu’il existe aussi une version plus légère : la microdermabrasion, avec des suites beaucoup plus simples mais nécessitant des séances répétées.

Les peelings forts (ou profonds)

Dans la même optique, différents peelings chimiques forts ont été proposés pour des exfoliations profondes des zones vergeturées, avec plus ou moins de succès.

Là encore, les suites sont assez pénibles puisque, après la brûlure à l’acide de la peau, des croûtes se forment et persistent une huitaine de jours. Les résultats sont variables selon les cas, et l’expérience du médecin avec les peelings (en savoir plus sur les peelings profonds).

Les soins combinés

Notre expérience nous fait préférer aujourd’hui la combinaison de plusieurs soins peu agressifs. A l’usage, les résultats sont au moins aussi bons (voire meilleurs) qu’avec les traitements exfoliants vus plus haut mais les suites sont beaucoup plus faciles à vivre, avec moins de risques et d’inconvénients.

Les différents traitements des stries, à combiner

La carboxythérapie

Cette technique permet de stimuler la peau en surface et en profondeur par des injections de C02 médical sous la peau. Le but est de stimuler les fibroblastes, et donc la production d’élastine et de collagène indispensables à l’élasticité et à la tonicité de la peau.

Les injections sont faites en superficie et Woman in beauty salonen profondeur, le long de chaque vergeture, à l’aide d’aiguilles très fines, ce qui rend la séance très supportable. L’injection de CO2 provoque un gonflement des vergetures et un réveil des fibroblastes qui se mettent à produire plus d’élastine et de collagène. L’apport de CO2 entraîne une hyper oxygénation des tissus environnants entraînant une repigmentation progressive des vergetures et une disparition de la sensation de vide au toucher sous les stries, par densification des tissus.

Chaque séance dure une trentaine de minutes en moyenne, tout dépend du nombre de vergetures à traiter. Les résultats ne sont pas immédiats mais visibles après la troisième séance. Petit à petit, les vergetures s’estompent, la peau est moins fripée et progressivement les vergetures se fondent dans la peau. Il faut compter 8 à 12 séances, à 15 jours d’intervalle, pour obtenir un résultat optimum (lire plus sur le traitement des vergetures par carbothérapie).

Le mésolift

Cette technique est une sorte de mésothérapie esthétique qui consiste à faire des micro-injections sous-cutanées d’un cocktail revitalisant, à l’aide d’une seringue de mésothérapie. Ce cocktail est à base d’acide hyaluronique, à fort pouvoir hydratant associé à des vitamines anti-oxydantes et des acides aminés. La présence d’un produit anesthésiant dans la formule permet de rendre la séance quasi indolore.

Employé généralement pour le visage, le mésolift peut atténuer les vergetures. Chaque séance dure une vingtaine de minutes. En général, le protocole est de 4 ou 5 séances de mésolift à 15 jours d’intervalle, puis une séance par mois ou tous les deux mois en entretien.

Le microneedling

Il s’agit d’une nouvelle solution pour effacer les vergetures. Cette technique utilise des micro-aiguilles (voir ici) qui font de petits trous multiples dans la peau, dans le but de la faire réagir et de la régénérer. Pour cela, le médecin utilise un appareil électrique équipé de micro-aiguilles stériles et à usage unique. Il peut régler la profondeur de pénétration en fonction de chaque type de vergetures de 0.5mm à 3mm.

Pour optimiser le soin, les perforations sont effectuées sur 3 profondeurs différentes pour chaque vergeture, afin de stimuler chaque couche de la peau. Pour les traiter, le praticien passe l’appareil électrique le long des vergetures puis il applique, soit un cocktail revitalisant, soit un peeling léger spécial qui va pénétrer jusqu’au derme par les mini perforations fraîchement faites aux différentes profondeurs, ainsi le peeling ou le cocktail revitalisant va pouvoir agir sur les différentes couches de la peau et donc de la vergeture, ce qui peut être un peu douloureux.

Pour rendre la séance supportable, une petite dose d’anesthésie peut être proposée. La séance dure de 30 à 45 minutes. Prévoir, en moyenne, trois séances de micro-needling, à 15 jours d’intervalle, pour obtenir une nette amélioration.

La radiofréquence contre les vergetures

Pour parfaire ces résultats, des séances de radiofréquence peuvent être proposées, dans certains cas.
Cette technique est basée sur l’émission d’ondes Woman in beauty salonélectromagnétiques à très hautes fréquences. Elles traversent la peau en émettant de la chaleur :de 39 à 42 °à la surface de la peau et de 60°C à 65°C dans les tissus sous-cutanés.

Sous l’effet de la chaleur, la peau se rétracte et les fibroblastes se mettent à produire plus d’élastine et de collagène, ce qui rend la peau plus souple et plus ferme. L’effet tenseur est quasi immédiat.

Il faut un minimum de 6 à 8 séances, à 15 jours d’intervalle, pour voir s’atténuer les vergetures, avec un effet optimum au bout de trois mois.
Précisons que cette technique présente quelques contre-indications : la grossesse, la prise de certains médicaments (anti-inflammatoires, anticoagulants) et la présence d’éruptions cutanées à proximité des vergetures.

Vergetures et LED

Selon nous, toutes ces techniques : carboxythérapie, mésolift, microneedling, peuvent être avantageusement complétées par des séances de photothérapie par lumières LED qui agissent par stimulation des couches profondes de la peau par la lumière (photobiostimulation).

Pour traiter des vergetures, il s’agit de LEDs de couleur rouge, dont la longueur d’onde est de 630 nm. Le port de lunettes à coques est indispensable pour protéger les yeux. Chaque séance dure une dizaine de minutes (pas plus sinon on sature l’effet sur les cellules de la peau),  et elle est plutôt agréable.

Ces séances de photobiostimulation vont « booster » les fibroblastes et, de ce fait, la production d’élastine et de collagène. Cela va rendre les vergetures encore moins visibles. Comptez 8 à 10 séances pour obtenir l’atténuation des vergetures, tout dépend de la qualité de la peau, de l’ancienneté des vergetures, et aussi de l’art et de l‘expérience du praticien.

Les tarifs des soins

Les tarifs varient selon les techniques utilisées et vont de 150€ à 250€ la séance de soins combinés de 45 mn à 1 heure.

L’avis des experts et dermatologues de l’AFME sur le traitement des vergetures

Il a toujours été difficile de faire disparaitre des vergetures, et il n’y a pas de traitement miracle. Aussi, la combinaison des soins est une véritable optimisation de leur efficacité. De l’expérience des médecins esthétiques, les meilleures combinaisons sont :

– carboxythérapie plus radiofréquence et LEDs
– microneedling + peeling+ LEDs.

Et il faudra comprendre que les résultats ne viendront que progressivement.

Trouver un médecin pratiquant ce soin près de chez vous !
Partager

À propos de l’auteur

Catherine DE GOURSAC

Le docteur Catherine de Goursac est une pionnière de la médecine esthétique qu’elle pratique dans son cabinet parisien. Auteure de nombreuses publications scientifiques en langue française, anglaise et russe, elle présente sa vision prospective, chaque année depuis 25 ans, dans les congrès internationaux de médecine esthétique et Anti-Age, sujets qui la passionnent. Le Docteur Catherine de Goursac a publié de nombreux ouvrages destinés au grand public, notamment : « tu as bonne mine ce matin » aux Editions J lyon, « La médecine anti-âge », « L’esthétique au masculin » aux Editions Ellebore et « Les secrets de la dermonutrition » chez Vuibert. Elle est Membre du conseil d’Administration de l’AFME (Association Française de Médecine Esthétique) et de la FSMEA (Fédération Syndicale des Médecins Esthétiques et Anti-Age).

3 commentaires

    • Une question sur les vergetures:

      Beaucoup de praticiens, en dehors de l’hexagone, m’ont vanté les bienfaits de la carboxythérapie et de la radiofréquence fractionnée pour les vergetures blanches, considérant que ces deux soins apportaient les meilleurs résultats sur le long-terme (surtout la carbo, très efficace selon eux) après 10-20 sessions selon les peaux à traiter.

      On m’a fortement recommandé, une fois mon traitement fini, d’opter pour de la dermographie réparatrice (maquillage permanent) si je voulais vraiment complètement maquiller mes vergetures, de manière à ce qu’elles deviennent quasi-invisibles: à priori les deux protocoles (que vous avez vous-même indiqués sur ce site) ont pour avantage de considérablement améliorer la texture de la peau, ce qui rendrait le « maquillage » beaucoup plus aisé, avec un bien meilleur résultat, visuellement.

      Qu’en pensez-vous? La dermographie réparatrice peut-elle être intéressante par la suite? Bien à vous,

  1. Bonjour, j’ai démarré un traitement à base de carboxythérapie + radiofréquence fractionnée + LED (12 séances au minimum, espacées de 2 semaines, j’irai probablement jusqu’à 15), il parait effectivement que c’est un des meilleurs pour les vergetures.

    Une question ceci étant dit: j’ai deux grosses vergetures qui me gênent plus que les autres visuellement, situées au même endroit (haut de la jambe), d’une largeur de 5 millimètres environ. Si leur atténuation n’est pas suffisante à mes yeux après avoir fini le traitement en question, quelles alternatives me restent-ils? La chirurgie? En vous remerciant.

Répondre à Guillaume Annuler la réponse